30 rencontre annuelle des musulmans de france

Le documentaire retraçant les 30 ans de l'organisation n'a également pas été diffusé. Dans l'ensemble, cette édition a tout de même été appréciée par les visiteurs, tombés sous le charme du pavillon jeunesse, deux fois plus grand que l'an passé. Il a sans conteste redynamisé la RAMF qui voit son public se rajeunir d'année en année. A l'autre bout du Parc des expositions, passage obligé au pavillon Saint-Coran, qui a été inauguré cette année sous la responsabilité de l'Institut européen des sciences humaines IESH , un établissement privé de sciences islamiques lié à l'UOIF.

Bien que moins fréquenté que les autres espaces, le public a savouré la distinction faite avec la foire ainsi que les expositions retraçant la vie du Prophète Muhammad et l'histoire de l'islam. La 31e RAMF devrait donc, à priori, réserver des surprises au public. Lire aussi: Voir les 3 commentaires. Points de vue Le mois du Ramadan: Malika ZIRI. Il est répandu qu'il faut Ahmed Abdouni. Nous sommes à environ quatre mois de la période du 8 au 13 du mois de Dhul-Hijjah selon le Grâce à nos différences - Samuel Grzybowski La bienveillance pour sauver le monde.

Cette semaine, Le Parisien faisait sa Une sur la bienveillance comme nouvelle méthode de management dans les entreprises. Livres Requiem pour le monde occidental, ou comment relever le défi Trump, par Pascal Boniface. La 14e édition du grand festival dyonisien fait son retour du 2 au 20 avril avec une programmation une nouvelle fois très riche. La ville de Lorsque nous étions enfants, nous avons tous appris à marcher.

Combien de Je suis mariée avec un enfant et mon mari et moi-même avons tous les deux une activité professionnelle. Mon problème, c'est que je n'ai plus goût en la vie et n'apprécie aucun Flux RSS. Qui sommes-nous? Nous contacter Régie publicitaire Mentions légales Soumettre un article. Nos services web. Mots-clés de la semaine. Amériques CFCM culture Europe France interreligieux islam islamophobie justice Maghreb monde mosquées musulmans médias politique Proche et Moyen-Orient racisme religions société solidarité.

Les spectateurs en sortent groggy et renforcés dans leur vision d'une France qui rejetterait les musulmans. Cette Rencontre est-elle éloignée de ce qu'il pointe du doigt comme un fantasme? Les intégristes qu'il confond avec "les musulmans" expriment-ils leur désir d'"enfermer les femmes musulmanes dans une sorte de cercle de fer"? Cette catégorie de musulmans "fanatiques et rétrogrades qui pense l'infériorité de la femme, qui vit dans le passé", est-elle présente dans les lieux même où Vincent Geisser s'exprime? Un seul mot vous manque et tout est déformé. Pour savoir si nous sommes dans un fantasme "islamophobe" selon Vincent Geisser, nous pouvons observer la liste des intervenants, écouter ce qu'ils ont pu dire lors des débats durant ce week-end, nous promener dans les allées au gré des stands et des librairies.

N'étant pas en comité restreint mais sous les projecteurs, la plupart des propos tenus lors des débats ont été consensuels. Mais il suffit de regarder les pedigrees de quelques-uns des intervenants et d'être attentifs à certains de leurs discours pour se faire une meilleure idée. Hassan Iquioussen est l'une des personnalités les plus importantes des Frères Musulmans en France.

30e RAMF : quel bilan pour les musulmans de France ?

Ce prédicateur star de l'UOIF est antisémite. Il est également un homophobe assumé. Il compare l'homosexualité à la pédophilie et estime qu'après avoir autorisé "le mariage des hommes avec des hommes", la prochaine étape sera le mariage des hommes avec des animaux. Il est exactement dans la même ligne que son mouvement.

En novembre , lors des débats sur le mariage pour tous, l'UOIF avait publié un texte où elle compare l'homosexualité à la zoophilie. Hassan Iquioussen considère aussi la mixité comme un problème. Il regrette également de ne plus pouvoir voiler sa petite fille à l'école à cause de "la loi infâme du 15 mars ".

Il parle de "pseudo attentats" en évoquant ceux du 11 septembre , de Madrid, Londres et Toulouse, noyé dans son complotisme coutumier. Il revendique l'islam politique. Bref, il est un islamiste dans toute sa splendeur.

Des associations dynamiques aux multiples projets

Hassan Iquioussen, mosquée de Dunkerque, octobre Il a participé à plusieurs débats durant cette Rencontre. L'organisation n'ignorant rien de ses "opinions" exprimées par le passé, et n'étant pas présent pour un débat contradictoire mais pour prêcher la bonne parole, l'UOIF les valide par sa présence.

Sofiane Meziani fut un autre intervenant. Son dernier ouvrage, "Petit manifeste contre la démocratie: Dans quelle atmosphère j'évolue? J'ai besoin d'une ambiance autour de moi qui symbolise l'éclosion de ma fleur intérieure. Une ambiance qui va permettre à ma foi de briller de tout son éclat. Il faut créer cette ambiance spirituelle. Il faut créer du sacré dans cette société devenue excessivement profane. Il faut penser la sacralisation du monde. Certains sont en train de penser la sécularisation de l'islam.

Alors que le but aujourd'hui c'est de penser la sacralisation du monde. Il assume clairement la doctrine frériste quant à l'irruption du religieux dans toute la société, à travers l'islam évidemment, pour "bien vivre ensemble" expression chère au président de l'UOIF, Amar Lasfar. Ahmed Jaballah était également présent à quelques débats. Ce dernier est le plus célèbre théologien des Frères Musulmans encore en vie. Nombre de ses ouvrages sont d'ailleurs vendus dans les allées de la RAMF, dont un qui a fait date et que j'aborderai un peu plus loin. Ahmed Jaballah est également membre de l'Association internationale des savants musulmans dirigée, là encore, par Youssef Al-Qaradhawi, dont le siège est au Qatar.

Par qui a-t-il été inauguré en ? Par Youssef Al-Qaradhawi. Dans le débat "Droits des femmes: Mais si cela devait se produire, il a la même position que les radicaux: Mais une musulmane n'aurait pas ce droit: Comme tous les Frères Musulmans, il rajoute d'emblée que les hommes et les femmes sont quand même égaux: J'ai des textes coraniques qui établissent l'égalité absolue entre l'homme et la femme.

Il n'y a pas de discrimination. Seulement, il y a toujours un "mais": Mais il y a une vision en islam qui est basée aussi sur ce que j'appelle la notion du couplage. Et il a réparti quelques fonctions. Cette fameuse "complémentarité" revient souvent dans les discours des Frères. Ce terme permet de rester ambiguë et de ne pas affoler ceux qui le seraient par "supériorité de l'homme". Cette ambiguïté permet également d'y associer l'égalité tout en la relativisant. La "complémentarité" avait été un point d'achoppement en Tunisie. Lors de l'élaboration de la nouvelle Constitution en , les Frères Musulmans tunisiens le parti Ennahda ne voulaient pas du terme "égalité" concernant l'homme et la femme.

Ils lui préféraient le terme "complémentarité", avec toutes les conséquences discriminatoires que cela pouvait inclure. Ils étaient peut-être "islamophobes", selon les critères de Vincent Geisser. Nous retrouvons ce terme dans plusieurs livres vendus dans les allées de cette Rencontre. Certains d'entre eux nous apportent les détails manquants qui permettent de bien saisir ce que veulent dire Ahmed Jaballah et l'ensemble des Frères.

Sayyid Sâbiq est un théologien historique des Frères Musulmans. Un de ses ouvrages avait même été préfacé par Hassan Al-Banna cofondateur de la Confrérie et grand-père de Tariq Ramadan. Son livre "Fiqh as-sunna pour les femmes" est exposé en bonne place et en de nombreux exemplaires dans toutes les librairies présentes au RAMF.


  1. Vous êtes ici.
  2. Rencontres annuelle des Musulmans de France et Foire musulmane au Bourget.
  3. femdom escort paris.
  4. 30e RAMF : quel bilan pour les musulmans de France ?.
  5. 10ème Rencontre Annuelle des Musulmans de Lorraine?
  6. creer un site de rencontre avec php.

L'introduction du livre exprime les mêmes propos que Ahmed Jaballah: En plongeant dans l'ouvrage, on découvre enfin ce que tout ce petit monde entend par "complémentarité". Elle confère à l'homme une autorité "naturelle" sur la femme. Par exemple, dans un paragraphe au titre explicite, "Le mari défend à sa femme de travailler", l'auteur dit ceci: Les docteurs de la loi opèrent ici une distinction entre deux possibilités: Si le travail de l'épouse porte atteinte au droit du mari, les docteurs de la loi le déclarent interdit ; sinon, ils le déclarent permis.

Ce sont bien "les docteurs de la loi" qui le déclarent, pas les textes religieux…. Dans un autre paragraphe dont le titre exprime également "l'égalité" et la "complémentarité" "Corriger sa femme en cas d'insubordination" , l'auteur nous dit cela: En outre, il n'est pas permis de corriger sa femme dès qu'elle désobéit. En effet, le verset précédemment évoqué contient des termes sous-entendus, en sorte qu'il doit être compris ainsi: Celles de qui vous craignez l'insubordination, faites-leur la morale , si elles font acte d'insubordination, désertez leur couche , si elles persistent dans l'insubordination, corrigez-les.

En d'autres termes, si elles demeurent irrépressibles malgré que leurs maris leur aient fait la morale et aient déserté leur couche, ceux-ci sont alors en droit de les corriger. Cet ouvrage, qui expose "l'égalité" des sexes à travers la "complémentarité", n'est pas le seul du genre exposé et vendu à la Rencontre. Dans son livre "La voie du musulman", il exprime les mêmes délires: Dieu le signale en ces termes: Le voile fait ainsi partie de la panoplie pour une meilleure "égalité" et "complémentarité".

Voici un des arguments de l'auteur: Un saint sortit dans une expédition. Une femme se découvrit devant lui et il la contempla. Aussitôt il leva la main et se frappa le visage. Et s'il lui vient la folle idée de lui désobéir? La réponse se trouve dans un paragraphe qui exprime encore l'égalité et la complémentarité version islamiste intitulé "Insoumission de la femme": Si malgré cela elle persiste dans son inconduite, il la corrige sans sévérité tout en évitant le visage. Nous pourrions penser, dans un élan relativiste, de grande "ouverture d'esprit" et de "tolérance" que ces deux livres sont des exceptions.

RAMF 2018 : 35ÈME RAMF, RENCONTRE ANNUELLE DES MUSULMANS DE FRANCE DU 30 MARS- 02 AVRIL 2018.

Et bien non. D'autres sont dans la même veine et le best-seller de la littérature islamiste est aussi en bonne place sur les rayons. Dans son livre, il tient exactement les mêmes propos que les deux autres. Il y explique aussi, comme les autres, pourquoi la femme doit se voiler, en s'éloignant totalement du Coran: C'est un instinct puissant et irrésistible qui se trouve chez [lui]. Il est normal que cet instinct cherche une voie de satisfaction où il accomplit son rôle et assouvit son besoin. Il fait partie de la panoplie sexiste et ultra-patriarcale de l'intégrisme musulman.

Il a été développé pour ça. Le spirituel n'en a jamais été une des raisons. L'auteur est à l'unisson avec les deux autres sur tous les sujets: Le musulman doit se montrer patient quand il voit de la part de son épouse un comportement qui ne lui plaît pas. Il doit reconnaître sa faiblesse en tant que femme et en tant qu'être humain. Pour toutes ces raisons la femme ne doit pas désobéir à son mari, ni se rebeller contre son autorité.

Si elle ose "se rebeller" malgré les ordres, il explique quasiment mot pour mot la même procédure que les deux autres en codifiant les violences conjugales pour les rendre plus "humaines". Cette vision de la femme dans tous ces ouvrages fait partie de ce que les Frères Musulmans appellent le "juste milieu". Ainsi, pour Ahmed Jaballah et l'ensemble de ces islamistes, l'"égalité absolue à la base ", à travers la "complémentarité", ne signifierait pas que la femme est inférieure. C'est l'homme qui serait supérieur…. Le passage particulièrement ignoble consacré à l'homosexualité dans le livre de Youssef Al-Qaradhawi fait passer ceux concernant les femmes pour du romantisme à l'eau de rose: Est-ce que l'on tue l'actif et le passif?

Par quel moyen les tuer? Est-ce avec un sabre ou le feu, ou en les jetant du haut d'un mur? Cette sévérité qui semblerait inhumaine n'est qu'un moyen pour épurer la société islamique de ces êtres nocifs qui ne conduisent qu'à la perte de l'humanité. Voilà la pensée du "juste milieu" qu'admire tant Ahmed Jaballah. Les deux regrettent que cet homme, présent par le passé à cette Rencontre, ait été interdit de territoire. Tous ces livres violents, haineux, homophobes, misogynes, qui justifient l'oppression et la discrimination des femmes pardon, "l'égalité et la complémentarité" et les violences conjugales, sont vendus sur des sites internet français, par des librairies islamistes partout dans le pays, disponibles dans les centres "culturels" musulmans et présents en , en vente libre et bien exposés à plusieurs endroits de la Rencontre du Bourget.

Et personne ne s'en émeut…. Par contre, le livre de Henda Ayari, qui raconte comment et pourquoi elle a retiré son voile et quitté le salafisme pour un islam apaisé, est introuvable, comme tous les autres ouvrages expliquant pourquoi le voile n'a rien de religieux mais tout de misogyne et de politique. Ces musulmans ne font sans doute pas partie des "musulmans de France".

Nous pourrions nous demander pourquoi, au fil des années et malgré les suspicions, l'UOIF n'est pas devenue plus vigilante sur les ouvrages vendus sur les étals. Parce que les islamistes n'y voient aucun mal. Pour eux, cela fait partie de la religion tout au moins de l'interprétation qu'ils en font. Écrire ce genre de choses et les vendre n'est pas un manque de respect envers les femmes selon eux.

Au contraire, c'est LE respect qui devrait leur être dû. Certes, nous pourrions aussi faire une comparaison avec les intégristes des autres religions, stratégie classique des islamistes et de leurs soutiens pour relativiser leurs positions. Mais, si les intégristes de toutes les religions se rejoignent sur le sexisme et le patriarcat, ils ne sont pas comparables dans l'absolu.


  1. sites de rencontre non payant.
  2. site de rencontre gratuit en bourgogne?
  3. femme riche cherche marie sur facebook.
  4. escort gay aix en provence.
  5. numero de tel rencontre gratuit!

L'intégrisme juif n'est pas prosélyte. Il est fortement présent en Israël mais quasiment inexistant en France. Il n'a pas la volonté de faire plier la société les administrations, les entreprises, les écoles, etc. Il ne milite pas contre la loi de pour autoriser le voilement des petites filles par exemple. Cet intégrisme se vit replié sur soi et n'a aucune prise sur la société. L'intégrisme catholique n'est pas comparable non plus. Même si sa menace n'est pas à négliger, il ne bénéficie d'aucun soutien intellectuel.

Les signaux d'alerte fonctionnent. Ce qui n'est pas le cas avec l'intégrisme musulman qui bénéficie de soutiens assumés. En se promenant dans les allées, nous observons que cet événement est cohérent et assume sa vision de la femme. La "complémentarité" s'affiche partout.

Rencontre annuelle des musulmans de France

Sur les affiches, dans les stands vendant des vêtements, les livres, tout est fait pour séduire et montrer toute la diversité de l'oppression par différentes formes de voilement. Les stands de vêtements exposent toutes les gammes de la mode sexiste ce qu'ils appellent la "mode pudique" pour les musulmanes qui "se respectent" et qui ne s'habillent pas comme les mécréantes. Les enfants ne sont pas oubliés. Citoyens en devenir, ils sont même des cibles privilégiées. Tout est fait pour habituer les petites filles au sort qui les attend.



admin